Centrafrique : Djotodia a démissionné, la population est en liesse et après ?

La décision de Ndjamena est tombée en milieu de la journée ce vendredi 10 janvier 2014 à l’issue de la deuxième journée du sommet extraordinaire des pays de la CEEAC (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale). La démission du président de la Transition et de son premier ministre a toutefois surpris même si elle circulait depuis plusieurs jours. Certains observateurs de la scène politique centrafricaine redoutaient le pire scénario : un compromis de la CEEAC afin de laisser le chef de l’exécutif centrafricain finir la transition. Finalement, le peuple centrafricain a eu ce qu’il voulait.

 

The following two tabs change content below.
eyesango
Citoyen du monde. Originaire de la Centrafrique, travaillant à Douala, diplômé en informatique activiste des Droits humains, leader d'opinion, voyager et échanger est ma passion...

2 réflexions au sujet de « Centrafrique : Djotodia a démissionné, la population est en liesse et après ? »

  1. Baba j’ai salué la démission de Djotodia et de son premier ministre. Seulement, il faut qu’on s’interroge sur l’après Djotodia: où iront les Seleka. Seront-ils désarmés? Et les antibalaka? Le peuple chante cette petite victoire. Attention pas trop vite.Ce peuple a aussi un rôle à jouer. La crise centrafricainep a montré Comme tu le dis si bien Baba, le mal profond qui agite le pays depuis des années. Le peuple pour avoir la paix, doit apprendre à vivre ensemble, qu’on soit chétien, musulman ou laïc. Bonne et heureuse année 2014 Baba. Que Dieu benisse la Rca: c’est mon souhait!

    • Je fais miennes tes inquiétudes. Le peuple a un rôle important à jouer dans l’après-Djotodia mais je pense qu’il ne comprend pas ou/et ne veut pas le jouer. J’ai peur comme toi que nous ne tournons au rond et le cycle de violence ne s’arrête pas. Beaucoup reste à faire Josiane mais n’a-t-on pas dit que l’espoir est la nourriture des pauvres? On espère et on attend voir
      Wait and see

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.